Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ccea.over-blog.com
  • : Ce blog existe afin de dénoncer les aberrations et dangers de l'expérimentation animale, en faisant la promotion des méthodes substitutives et en luttant contre toute forme d'exploitation animale.
  • Contact

Recherche

/ / /

CCE²A

MEZILLES, MARCHE DU 10.09.2011 : PROMESSES TENUES !

 

Après le succès de la marche de 2010 contre l’élevage de Mezilles, le CCE²A avait promis et se devait de renouveler l’opération cette année.

 

Le CCE²A a accueilli comme prévu les premiers militants, la veille du rassemblement au camping de St Fargeau.

 

Ainsi, une quinzaine de militants se sont retrouvés pour un barbecue vegan avant la grande marche du lendemain.

Le campement s’est ainsi réveillé sous le soleil de ce mémorable samedi, promesse d’une marche déterminée, engagée et intense.

 

 

Après une rapide interview du vice-président CCE²A par le journal local, tous les militants des quatre coins de la France et des pays limitrophes, se sont rejoints sur la place du village où attendaient déjà quelques militants motivés et impatients.

 

Une fois installé, les manifestants ont pu profiter du stand du CCE²A : T-shirts, badges et stickers à l’effigie du nouveau logo, ainsi qu'une documentation complète et variée des diverses associations présentes ce week-end à nos côtés. Un stand de sandwich vegan a même été prévu à l’initiative de l’association Combactive Dijon pour prendre des forces avant le départ.

 

Les trois cars en provenance de toute la France, ont été accueillis par tout le monde avec de généreux applaudissements.

 

A 13h00 un premier briefing au mégaphone a eu lieu par le président du CCE²A concernant l’organisation de la marche, suivi par une intervention du colonel de gendarmerie sur la discipline à tenir pour le bon déroulement de la protestation, immédiatemment interrompue suite à un malaise d'un de nos militants canins. Ce dernier venant d'être sauvé, quelques jours auparavant, et souffrant de troubles neurologiques et d'autres pathologies.

 

Nous vous rassurons, le chien va très bien à ce jour, grâce à la réactivité et aux bons soins des militants.

 

 

A 14h00 le cortège a sonné le départ : en tête de rang la banderole du CCE²A, suivi par les nombreuses banderoles, drapeaux et pancartes des associations et nombreux visuels explicites créés par des militants ingénieux.

 

 

Deux escortes de gendarmes, en tête et queue de cortège, encadraient les manifestants ; ainsi qu’un service d’ordre des membres du CCE²A qui ont réglé les différents problèmes de dispersions ou de désagréments pendant toute la durée de la protestation.

 

 

La motivation et la rage des militants étaient belles à voir : durant les 3.5 km qui les séparaient de l’élevage, les slogans de type « Vivisection abolition », « Elevage de Mézilles abolition », « Guérir sans faire souffrir »,  « Elevage de Mézilles colabo des labos », ou encore « Mézilles élevage de la honte » ont toujours été criés avec une puissance et une détermination qui n’ont jamais faibli.

La marche fut ponctuée de deux pauses pour que les chiens et la foule indignée puissent profiter d’un peu d’ombre et s’hydrater.

 

Enfin arrivés devant l’élevage, des barrières et des gendarmes nous attendaient, bien évidement. Le service d’ordre du CCE²A a pris place entre les militants et les militaires pour éviter tout débordement ou provocation, qui aurait eu pour seul résultat de rendre sa tranquilité à l'éleveur et au village de Mézilles, leur complice.

 

Après un discours du président à propos de la marche et des suites des événements, une minute de silence en mémoire des chiens situés à quelques mètres de nous, ainsi que de tous les êtres innocents abusés de par le monde, a beaucoup ému toute l’assistance.

Les représentants des diverses associations présentes ont également pris la parole au micro : la Fondation Brigitte Bardot, la Coalition Anti Vivisection, PETA, L214, Combactive Dijon, Pro anima, CLAM 34,… abordant les thèmes de la vivisection, des méthodes substitutives, de la dangerosité de la vivisection sur la santé humaine, du spécisme,… et de notre volonté commune d'abollir toutes ces pratiques barbares.

 

Chaque militant a aussi pu dire un mot à l’assemblée s’il le souhaitait.

 

Soudainement, une petite cohue a perturbé le bon déroulement de la manifestation : des militants se sont attroupés près du jardin de monsieur carré (propriétaire de l’élevage) et ont vociféré des insultes.

Cela a provoqué un léger mouvement de foule et il n’a fallu que quelques secondes aux gendarmes pour appeler en renfort les CRS ultra blindés en planque dans le jardin, criant à l'intrusion.

 

La raison de cette cohue ? Monsieur Carré et Monsieur le Préfet étaient tranquillement en train de siroter un verre sur la terrasse pendant notre protestation.    

Le service d’ordre du CCE²A a alors fait de son mieux pour rétablir le calme, évitant ainsi aux CRS de le faire par leurs propres moyens.

 

A 17h30 les cars de militants sont repartis pour Paris mais la manifestation a continué, mégaphone à la main, par d’irréductibles motivés.

 

Pour résumer : une journée ensoleillée, une émouvante manifestation, cinq cent militants passionnés et finalement une marche sans anicroche pour cette deuxième edition, permettant d'envisager la troisième … bien que toutes les démarches soient faites pour fermer cet élevage de la honte …

 

L'équipe du CCE²A tient à remercier chaleureusement toutes les associations qui nous ont soutenus, aussi bien financièrement que techniquement ; en particulier: la Fondation Brigitte Bardot, CAV, Pro Anima, L214, Respectons, CLAM 34, PETA, Antidote, Combactive Dijon, ...

 

L'équipe du CCE²A

 

Partager cette page

Repost 0